Tennis : les forces en présence côté hongrois à la veille de Roland Garros

May 22, 2018

Juste avant la seconde levée du Grand Chelem bien connue des Français, les joueuses ont fait divers choix.  La numéro 1 hongroise, Timea Babos a choisi une répétition générale au tournoi WTA de Strasbourg, sur terre battue. 

Réka Luca Jani y a aussi participé. Cette dernière a passé le premier tour face à l’Américaine Sachia Vickery. Ceci dit, en jouant à Strasbourg, elle a renoncé à prendre part aux qualifications pour le Grand Chelem parisien.

 Timea Babos

 

Fanny Stollar a, elle, préféré prendre part au tournoi de Nuremberg ; elle est passée par les deux tours de qualification avant de battre la Chinoise Shuai Zhang au premier tour. Dalma Galfi, n’a, de son côté, pas joué depuis les qualifications du tournoi de Budapest.

Pour revenir à la native de Sopron (Babos), elle a affronté au premier tour à Strasbourg une Française rare sur le circuit, Fiona Ferro, qui a bénéficié d’une Wild Card (une invitation). Timi l’a emporté facilement, en deux sets.(6-4, 6-0). Chloé Paquet était dans la même situation que Ferro mais est sortie, elle, des qualifications. Ce sont des joueuses qui jouent très peu de matchs sur le circuit principal et ont du mal à percer. Paquet a 23 ans et son meilleur classement est 194ème. Quant à Ferro, elle a 21 ans et a été, au mieux 197ème.

Par contre, le public français connaît mieux Amandine Hesse et Pauline Parmentier qui étaient parmi les 32 joueuses au départ de ce tournoi de Strasbourg. Parmentier a en effet participé à la Fed Cup cette année contre la Belgique puis les États-Unis. Hesse également ; elle a joué le double face aux Américaines.

Fanny Stolar

 

Chez les hommes, un tournoi de préparation à Roland Garros était proposé à Lyon.  Six Français y ont participé mais aucun Hongrois n’y a pris part.

Le numéro 1 hongrois, Marton Fucsovics, n’a jamais été aussi fort. Il a atteint son meilleur classement en avril, 59ème et est actuellement 60ème. Il aura participé aux quatre tournois du Grand Chelem ; seul Roland Garros manquait encore au natif de Nyiregyhaza. Début mai, il a passé deux tours au tournoi de Munich, sur terre battue. Quant à cette dernière semaine avant les Internationaux de France, il s’est aligné au tournoi de Genève. Il était opposé au premier tour à l’Espagnol Ramos Vinolas, spécialiste de l’ocre. 

Marton Fucsovics

 

Pour que notre tour d’horizon du tennis hongrois soit complet, n’oublions pas Attila Balazs, qui a perdu au premier tour des qualifications de Roland Garros, face au jeune Serbe, Kecmanovic.  Quant à Zsombor Piros, le vainqueur 2017 du tournoi de Roland Garros junior, il est encore sur le circuit secondaire comme il n’a que dix-huit ans.

Le tirage au sort des tableaux femmes et hommes aura lieu vendredi et le tournoi débutera dimanche, pour s’étaler sur deux semaines. Nadal a la faveur des pronostiqueurs face aux jeunes loups comme Zverev, Thiem ou Dimitrov. Le tableau féminin est, comme souvent dernièrement, plus ouvert.