Robert Paxton : l'échec des Croix Fléchées en 1939

 

"Autres échecs de mouvements fasciste

 

En dehors de l'Allemagne et de l'Italie, seuls quelques pays ont présenté les conditions permettant au fascisme de s'assurer un large soutien électoral ainsi que des possibilités de partenariat avec les conservateurs. Tout de suite après l'Allemagne, en termes de succès électoraux, vient le mouvement hongrois des Croix fléchées de Ferenc Szálasi, qui remporta environ 750 000 voix sur 2 millions (ce qui ne leur donna cependant que 31 sièges sur 259) au cours des élections parlementaires de mai 1939. le gouvernement se trouvait alors entre des mains très fermes, celles de la dictature militaire conservatrice de l'amiral Horthy, lequel n'avait nullement l'intention de partager le pouvoir, ni aucun besoin de le faire."

 

p129, "Le fascisme en action", Robert Paxton, Edition du Seuil, 2004

 

 Ferenc Szálasi et une affiche de propagande unissant le symbole des Croix Fléchées et le drapeau de la première dynastie hongroise (Arpad)

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter